Romain Guilhem, nouveau pianiste français.

Romain Guilhem, est arrivé au centre Musical, avant ses quatre ans. Il est aujourd'hui un grand pianiste français. Je vous laisse en sa compagnie, ici avec la sonate N° 2 opus 36 de Rachmanivov, mouvement Allegro agitato. 

Vous pouvez l'écouter ici : 

https://www.youtube.com/watch?v=8wj-VIjYYLk

Vous pouvez ici voir une courte explication sur cette oeuvre, qui comportent plusieurs versions. 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sonate_pour_piano_n%C2%BA_2_de_Rachmaninov

Un jour, devant mon electrophone....

Brahms, en 1853.

J'avais dix ans, peut-être douze. (1962 ?). Mon père travaillait dans une société qui fabriquait des chassis de poste à lampe. Il me prête son électophone "Pathé Marconi". Il y avait une prise pour brancher un deuxième amplificateur, ce qui permettait d'obtenir une écoute stéréo, si la cellulle diamant était "stéréo" . C'était le cas. Je bricolait déjà un peu les postes de radio, ( A noël j'avais eu en cadeau "Le petit electronicien")et je me suis vite fabriqué un câble pour effectuer ce branchement. Le deuxième ampli était...Un poste à lampe Pathé Marconi aussi ! Je suis allé dans la discothèque des parents ou dormaient les fabuleux vinyles. J'ai mis les "Danses de brahms" sur le plateau. j'ai monté le volume, et là ce fut le choc. Un grand coup de poing dans la figure, je suis presque tombé à la renverse: On croyait que l'orchestre était là, devant nos yeux. Malgré l'apparente pauvreté de l'installation, les lampes donnaient aux appareils une fabuleuse chaleur, et une présence, qui n'existe plus aujourd'hui sur nos CDs, surtout si on écoute la musique sur un téléphone, une télé, ou autre Youtube...Quelle claque ! 

C'est ce morceau par ces interprètes que vous allez entendre maintenant, qui m'a convaincu qu'un jour, je serais musicien. 

1ere danse Hongroise, J.Brahms, par l'orchestre symphonique de Londre, dirigé par Antal Dorati

https://www.youtube.com/watch?v=WCfgSmQ9os4

Vous pouvez retrouver cette expérience vous-même :

Trouvez une bonne vieille chaine HIFI (on en trouve dans les brocantes). Branchez dessus une platine pour lire les disques vinyles (noirs, 33 tours). Vérifiez bien le diamant (on en trouve partout )

Mettez un disque propre ou neuf de musique classique. La musique symphonique est la plus impressionnante. Par exemple, les danses de Brahms !

Montez le volume, (environ la moitié de la puissance sur un ampli de deux fois trente watts) les enceintes espacées à 3 mètres l'une de l'autre, dirigées vers vos oreilles, vous et les deux enceintes formant un triangle, équilatéral , si vous êtes à 3 mètres de chaque enceinte !

Et....prenez une bonne claque musicale. 

Attention, la qualité des enceintes, est primordiale ! Il est necessaire de pouvoir entendre tout le spectre sonore (graves, aigus, médiums ).Des enceintes de mini chaines sont insuffisantes, l'idéal ce sont des enceintes à trois voix. Vous pourrez ainsi redécouvrir des musiques, chansons, jazz, film ou classique, avec une écoute réellement bluffante. 

Evitez les mp3, préférez des Cds ou mieux, des disques vinyles, en bon état.

Des exemples d'écoutes en classique : 

Si vous êtes en forme, les danses de Brahms sont parfaites.

Si vous êtes malade, ou si vous êtes insomniaque : Mozart, musique de jeunesse.

Si vous êtes démoralisé : Beethoven, symphonies 7, 9, 6.

Si vous avez perdu un être cher, si vous avez besoin de vous recueillir : Bach, chorals d'orgue, oeuvres religieuses ( même si ce sujet ne vous motive pas, écoutez la musique, elle est exceptionnelle !)

Si vous mangez entre amis : Bach, concertos brandebourgeois, ou suites pour orchestre.

Étonnez vos oreilles !

Richard Galliano, à l'accordéon de concert.

Je vous propose ce mois ci de vous étonner:

C'est un instrument hélas connu sous un angle totalement erroné par : 

- Le grand Public

- Une certaine "élite" dans le monde des musiciens professionnels.

Et vous, Etes vous certain(e) de bien le connaitre?

Fermez les yeux et écoutez: 

Bach, Variations Goldberg, 

https://www.youtube.com/watch?v=GbR6M3RI_fU&list=RDGbR6M3RI_fU#t=0

Bach, Suite pour violoncelle, BWV 1007 6 N°1 par Richard Galliano, 

https://www.youtube.com/watch?v=ZwUZMMRNbTg

Vivaldi: Quatre saisons: L'Hiver, par  -Elisa van Kesteren

https://www.youtube.com/watch?v=eN-edxHZWKQ

Et une toute jeune interprète: 

F.Angelis : ETUDE Chiquilín de Bachín -  par  Marta Cubas Hondal

 https://www.youtube.com/watch?v=bAu35NX3g1E

Oui, vous avez écouté de l'accordéon de concert ! 

Une musique Pour Noël : Roméo et Juliette

Tchaïkowski, musicien russe romantique.

Cliquez et écoutez ! https://www.youtube.com/watch?v=_2jKeYuPvjM

et la suite (hélas je le retrouve aujouird'hui coupé en deux)

https://www.youtube.com/watch?v=2IDzeZ1PSY8

Les jeunes femmes , en général, la connaissent bien : Elle l'ont découverte certainement dans un de leurs cadeaux de Noël : Et oui, grâce à Barbie, la célèbre Poupée, la musique classique s'est popularisée. Ne riez pas ! Il faut au moins lui reconnaitre cette qualité !

Passons à la musique elle même: 

Il s'agit de Roméo et juliette de Piotr Illitch Tachaïkovski !

Suggérée par un autre musicien russe, Balakirev, Tchaïkowski composa ce poème symphonique entre 1869 et 1880. C'est évidemment une "histoire" musicale tirée du thème de Shakespeare. Il y a le thème principal ( discorde entre les deux familles Montaigu et Capulet) et un autre thème celui de l'Amour. On distingue bien le thème violent du thème lent et d'une rare beauté mélodique, mené de main de maître par le compositeur. On entend aussi le thème de la mort, qui sépare souvent les volets, et bien entendu celui de l'église orthoddoxe (thème de Choral) Le thème de l'Amour est subdivisé en deux autres formes: La passion (Roméo) et la tendresse (Juliette)

L'oeuvre e été enregistrée de multiples fois part tous les grands orchestres mondiaux.

J'ai choisi ici un des meilleurs: (Pour moi c'est le meilleur !)Le "London Symphony Orchestra" Dirigé par un chef immense: Valéry Gergiev.

Tchaïkowski un compositeur romantique russe. Il est né en 1840 et mort en 1893. Son oeuvre est très volumineuse. C'est un musicien important dans l'histoire de la musique, Il a notamment inspiré Rachmaninov. Il s'est essayé dans tous les genres: Musique de piano, mélodies, musique de chambre, huit symphonies , onze opéras, cinq concertos, (ses concertos de pianos et celui pour violon sont redoutables de difficultés) quatre suites pour orchestres, trois ballets (Casse noisette par exemple) , forme à laquelle il a donné ses lettres de noblesse. 

Tchaïkowski fait aussi partie des musiciens qui ont été "oubliés" parce qu'il suivait une ligne très tonale de la musique. Aujourd'hui il recommence a être reconnu à sa juste valeur. Je considère que c'est un immense musicien romantique. Ne manquez pas ses concertos si vous pouvez les écouter en concert dans votre région: Frissons garantis

 

Alexandre Borodine, Danses Polovtsiennes, (extrait du "Prince Igor")

Alexandre Borodine

Retour sur la russie et Alexandre Borodine: Ici nous entendons un des plus grands chefs d'orchestre, Valéry Gergiev, dirigeant (probablement) l'Orchestre du Théâtre Mariinsky de Saint Pétersbourg. 

Pour écouter: https://www.youtube.com/watch?v=FsTVF0Fu5_c

Borodine est peu connu du grand public. Pourtant, son oeuvre majeure "Le prince Igor" (Opéra) est jouée dans le monde entier et a même été vulgarisée par l'intérmédiaire de chansons populaires issues directement des mélodies qu'elle contient. Ecoutez l'extrait ici !

Cela vous conduira à reconnaitre de suite ce morceau, mais, patience, ce n'est pas au début du passage !

Le prince Igor fut terminé seulement après la mort de Borodine par Rimski-Korsakov et Glazounov : En effet, Borodine mit dix-huit ans à le créer !

Borodine est un compositeur russe romantique (1833 1887) de St Petersbourg. 

L'opéra est basé sur la Chanson de l'Armée d'Igor, un poème russe du XIVème siècle qui donne le récit de la campagne du Prince Igor de Novgorod contre la tribu tartare des Polovtsiens, en 1185. Ces danses sont exécutées dans le camps des Polovtsiens, alors que le Khan Kontchak , chefv des polovtsiens, retient prisonnier le prince Igor.

D'ou le développement sur des thèmes différents, de styles russes, ou orientaux. 

On voit ici le génie du compositeur en matière de contrepoint, avec une brillance particulière à manier des styles de mélodies très différents. On entend la douceur des femmes russes, mais aussi la sauvagerie des cavaliers Polovtsiens....

Borodine: Résumé sur: http://www.symphozik.info/alexander+borodine,26.html

 

Mozart, Concerto N° 21, K 467, andante.

Maurizio Pollini, pianiste.

Je ne peux faire autrement que de transmettre ce que j'appelle un chef-d'oeuvre absolu, pour que vous soyiez à même d'en juger, écoutez sur ce lien: 

https://www.youtube.com/watch?v=i2uYb6bMKyI

Prenez la vidéo à la 14eme minute et 15 secondes.

Oui, c'est encore Mozart. Mozart, car celui-ci est critiqué par certains "musiciens" contemporains...Je ne citerai aucun nom, ni aucune phrase tellement ce genre de critique est ridicule. L'andante du 21eme concerto est une des musiques les plus simples qui soient, oui, c'est vrai. Faire de la belle musique compliquée, c'est déjà difficile. Peu de talents s'en sortent aujourd'hui...Mais fabriquer une oeuvre géniale avec quelques notes, soutenue par des accords simples, là, il faut avoir du génie. Créer du beau, ce n'est pas donné à tout le monde, seuls les grand compositeurs ont su le faire. Leurs musiques ont traversé le temps. Et bien, que les critiques qui sont tout simplement des petits talents, relèvent le défi ! Faire une oeuvre géniale avec quelques notes....Et qui va survivre plus de deux siècles...

Nous entendons ici, l'orchestre de la Sacla de Milan dirigé par Riccardo Muti, un des plus grands chefs d'orchestre actuels, au piano, Maurizio Pollini, immense pianiste, qui sait faire chanter ce piano comme personne.

Badinerie, de la suite en si mineur : Jean-Sébastien bach

Bach, le plus grand musicien de tous les temps.

Pour écouter : https://www.youtube.com/watch?v=DAw-I5TFXQM

Bach, Jean-Sébastien, musicien et compositeur de la période baroque (cette période d'ailleurs s'arrête à sa mort en 1750 ). Ici, on écoutera donc "Badinerie", morceau court et enjoué, extrait de la suite en si mineur BWV 1067. Ce morceause se situe à la fin de la suite pour orchestre. Comme on pourra le constater, badinerie ne semble pas être une musique ancienne, mais au contraire, elle semble avoir traversé le temps sans avoir pris une seule ride ! C'est d'ailleurs le cas d'une grande partie des morceaux constituant cette suite. 

Les suites pour Orchestre furent composées par Bach, au cours de la période ou il était à Köthen, tout comme les concertos pour claviers, pour violon, et les six concertos brandebourgeois. cette période est l'époque la plus heureuse pour la famille de Jean-Sébastien, et se situe entre 1717 et 1723. Bach est alors Maitre de chapelle à la cour du prince  Léopold d'Anhalt-Köthen, de la famille du Duc de Weimar. Le prince est conciliant avec ses musiciens, et la musique occupe à sa cour une place d'une grande importance.

Il est évident que la musique de chambre produite par Bach est d'un bon niveau d'execution, mais remplit très bien son rôle de musique de divertissement. 

La suite pour orchestre est à l'époque très répandue, et est principalement composée de danses diverses. C'est donc bien une musique de fête!

Ici elle est servie par l'Orchestre Bach de Munich et dirigée de main de maître par Karl Richter.

Je recommande d'écouter cette musique pendant vos diners aux chandelles, ainsi que les concertos brandebourgeois, du même compositeur. Essayez par exemple le 5eme concerto pendant les entrées, le 6eme ou le 2eme pendant les plats ! Reservez la suite en si mineur pour le dessert et pourquoi pas faire une farandole sur ces danses incroyablement gaies !

Bach fut assez vite oublié après sa mort. Hélas une partie de ses oeuvres ont été perdues. Mais les compositeurs classiques le redécouvrirent (Mozart fit évoluer son oeuvre en découvrant celles de Bach) et les romantiques le replacèrent à sa juste valeur: De Chopin à Liszt, de Bramhs à Wagner, la quasi totalité des grands musiciens reconnurent qu'il était un immense génie. C'est Felix Mendelssohn qui accomplit la mission de faire connaitre son oeuvre à tous...

Il faut écouter la mélodie qui est partout chez Bach, mais aussi l'harmonie et le contrepoint, la fugue, les préludes de choral, etc..;

Son poeuvre est immense, et place ce compositeur au rang des plus gands génies de tous les temps. 

Ecoutez par exemple la simplicité des suites pour violoncelle : Suite N° 1 Par M.Rotropovitch: https://www.youtube.com/watch?v=LU_QR_FTt3E

Beaucoup de compositeurs écrivent des musiques belles, certe, mais complexes.

Seuls les grands génies ont été capables d'écrire des musiques simples et superbes, ou l'émotion est partout...

Hélène Grimaud, une très grande pianiste actuelle.

Pour écouter: https://www.youtube.com/watch?v=j8e0fBlvEMQ

Mozart: Musicien et compositeur classique, est né le 27 janvier 1756 et décede le 5 décembre 1791.

Nous sommes donc encore à Vienne !

1786. Mozart a trente ans.  Il vit à Vienne et compose énormément, jusqu' à sa mort il produit ses plus grandes oeuvres. sans doute éprouvé par une vie très fatigante, des difficultés personnelles( le couple Mozart a perdu jusque là ses enfants en bas age) Il compose son opéra "Les noces de Figaro" d'ailleurs vite retiré de l'affiche, car ne convenant pas à la noblesse viennoise. L'adagio du concerto pour piano est en fait une sicilenne, ou l' on entend littéralement la douleur et le drame ressortir sans aucun doute possible. Faisant partie de la classe moyenne, Mozart fut un peu rejeté par le public viennois sur ses derniers moments de sa vie. Il y a beaucoup de désaccords entre certains "spécialistes" sur la mort de Mozart. un grand mystère plane sur ce décès. Il est cependant certain que Mozart, à son époque, aurait du bénéficier d'un enterrement national. Il n'en fut rien, on le jeta comme une personne ordinaire à la fosse commune. Curieux tout cela ! 

Vous découvrez ici une des plus talentueuses pianistes actuelle, Hélène Grimaud.

Je vous laisse découvrir ce morceau tout simplement extraordinaire, qu'aucun contemporain n'est capable d'écrire...A travers ce drame sur une mélodie étendue et très lente, on perçoit tout d'abord la beauté absolue, Que seul un vrai génie comme Mozart pouvait écrire: La beauté pure, car créée avec une grande simplicité. Chez Mozart, chaque note est là ou elle devait être, il n'y a pas d'effet spécial, pas de grandiloquence, pas d'inutile bruit agressif: Laissez vous guider par cette image et vous sentirez peut-être l'absolu plaisir. 

Le morceau de la semaine: Le Beau Danube Bleu de J.Strauss

Johann Strauss fils, appelé aussi "Le roi de la valse"

 

Pour écouter: Lien: https://www.youtube.com/watch?v=KdM7brcpyeQ

Oui, je sais, beaucoup de "spécialistes" vont me trouver des goût trops simples et tous les jeunes vont penser que je suis "ringard". Et bien je dis à tous les gens qui doutent de la qualité de ce morceau: Je vous défie de composer un tel chef-d'oeuvre; Les spécialistes de toutes sortes de musiques actuelles, de la docécaphonie au rap en passant par la chanson et le rock, ne doivent et ne peuvent en aucun cas moquer une musique avec une aussi belle mélodie. Ce n'est pas l'apparente simplicité du morceau qui peut donner raison à tous ses détracteurs...

Revenons au morceau lui-même, Johan Strauss fils est surnomé "le roi de la valse" à son époque. Né en 1825 à Vienne, en Autriche, et mort en 1899 dans la même ville, il remporta dans le monde entier un immense succès en jouant avec son orchestre ses propres compositions. Le Beau Danube bleu date de 1867. Stauss est un musicien de l'époque romantique, et il fut respecté sinon jalousé par ses contemporains. Même les musiciens qui donnèrent le départ à la musique sérielle, Schoenberg, berg, webern, ont transcrit pour quator ses oeuvres ! Ecoutez cette valse, mais surtout deux choses importantes: - L'Introduction, qui suffirait à faire de Stauss fils un grand maître, mais aussi

- Cette particularité de la valse viennoise: le rythme des trois temps n'est pas ordinaire: Le second temps est accentué et se joue très légèrement en avance, le tout avec une légèreté qui rendrait fou un ballon gonfflé à l'hélium !

Vous voilà partis à Vienne, un des berceaux de la musique européenne. Mozart, Beethoven, y ont vécu ou séjourné. Ecoutez cette valse, et vous verrez les fleurs, les danseurs, le printemps ! C'est génial ! Et n'y voyez là aucune tristesse: C'est un moment de pure joie et de bonne humeur !

C'est ici l'orchestre de Vienne , dirigé par un grand chef français, Georges Prêtre, qui nous interprète ce superbe chef d'oeuvre de la musique.

N'écoutez pas la musique sur un téléphone, sur une tablette ou sur les écoutes de votre ordinateur. Car la musique doit être écoutée avec le même volume que celui d'un concert. La musique symphonique ne peut pas vous plaire sur un système de son trop faible et qui ne transmet pas correctement le son et la précision du jeu des instruments. Ecoutez sur une chaine HIFI, ou alors sur un ordinateur muni de bonnes enceintes acoustiques avec un caisson de grave. On trouve des chaines HIFI à prix dérisoire dans les brocantes, et des écoutes convenables d'ordinateur pour environ 50/60 €

Nouveau: Le morceau de la semaine: Shéhérazade de Rimski Korsakov

Pour écouter: https://www.youtube.com/watch?v=SQNymNaTr-Y 

Si vous n'avez pas des oreilles habituées à écouter la musique classique, je vous conseille, d'écouter d'abord le deuxième mouvement , Le récit du prince Kalender, puis écoutez le premier et enfin les autres mouvements. 

Shéhérazade est une suite symphonique composée en 1888, par Rimski-Korsakov. Michel Fokine créa sur cette musique en 1910, une chorégraphie pour les Ballets russes avec Nijinski dans un des rôles principaux.

Musique descriptive: Le roi de Perse tue les jeunes femmes qu’il épouse. La jeune Shéhérazade, fille aînée du grand Vizir, lui raconte chaque soir une histoire qui le tient en haleine suffisamment pour qu’il n’ait pas envie de la tuer. Il désire en effet à chaque fois connaître la fin de l’histoire captivante que lui raconte la jeune femme. Ce sont les fameux contes des Mille et une nuits. Shéhérazade  réussit ainsi à retenir l’attention du roi durant les nuits de trois années consécutives ! Le roi, séduit, finit par la garder auprès de lui. 

 I. La mer et le vaisseau de Simbad (Largo e maestoso - Allegro non troppo)

II. Le récit du prince Kalender (Lento - Andantino - Allegro molto - Con moto)

III. Le jeune prince et la jeune princesse (Andantino quasi allegretto - Pochissimo più mosso - Come prima - Pochissimo più animato)

IV. Fête à Bagdad - La Mer - Le Vaisseau se brise sur un rocher surmonté d’un guerrier d’airain (Allegro molto - Vivo - Allegro non troppo maestoso)

Ici, c'est l'orchestre philarmonique de Vienne (celui qui donne le concert du nouvel an chaque année) dirigé par le chef génial Valéri Gergiev, qui interprète de façon magistrale ce fabuleux morceau. A noter au passage que Rimski-Korsakov était un spécialiste de l'orchestration, et un des plus grands compositeurs russes.

Rimski Korsakov est né en 1844 et mort en 1908. Il a créé principalement pour l'orchestre symphonique, des concertos, et des opéras, de la musique de chambre, des oeuvres pour piano et pour la voix. C'est un musicien de l'époque romantique.

L'orchestre philarmonique de Vienne. Pour écouter :

Nicolas Rimski-Korsakov : 1844 -1908